Le réchauffement climatique est découvert depuis les années 60. Depuis les années 90, il est accepté par la grande majorité d’être un problème majeur. Il y a beaucoup de choses qui causent le changement climatique. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur la nourriture. Comment ce que nous mangeons affecte le climat et l’environnement ? Quels aliments ont moins d’effet ?

Pourquoi l’agriculture conventionnelle endommage-t-elle l’environnement ?

Il y a beaucoup de raisons qui prouvent que l’agriculture conventionnelle est plus nocive que l’agriculture biologique. Capture d’écran 2016-11-25 à 16.43.25.png

  • La dégradation du sol : La pluie et l’irrigation peuvent conduire à l’agrochimie run-off, qui contamine les cours d’eau et provoque des effets néfastes sur les écosystèmes aquatiques.

  • L’épuisement des ressources. Par exemple l’usage du pétrole dans l’agriculture moderne, c’est une ressource limitée qui, dans quelques années s’épuisera.

  • La perte de biodiversité : il y a environ 23,000 espèces de plantes qui sont comestibles mais nous en mangeons seulement 400. En 1804 et 1904 il y avait 7,098 variétés de pommes. Aujourd’hui, 86% de ces variétés ont disparus.

Pourquoi consommer une alimentation locale ?

Capture d’écran 2016-11-25 à 16.43.29.pngLa nourriture non-locale peut gravement affecter le réchauffement climatique. Par exemple, les dattes ne sont pas cultivées à Washington, il faut donc les ramener d’un autre pays par camion, bateau, ou avion… Les transports polluent beaucoup l’environnement. Les avions, bateaux, et camions rejettent du Co2 (gaz qui participe à l’effet de serre).

D’où vient votre nourriture est aussi un facteur essentiel pour protéger l’environnement. Le repas moyen parcourt 1200 km de la ferme à l’assiette.

Quelques conseils:

 Surtout essayez de manger de la nourriture locale ou organique quand cela est possible.

  • Ne gaspillez pas la nourriture

  • Plantez votre propre nourriture (si vous avez un jardin).

 

Un article de Camille et Octavia publié le 15 Novembre 2016.

capture-decran-2016-11-25-a-16-44-38

Publicités